Coucou, Vous êtes sur Mot à Mot et Plus ... Martine

Coucou, Vous êtes sur Mot à Mot et Plus ... Martine

L'enfant



Sur mes joues ravinées coule le sang salé
Que mes yeux, plaies béantes, ne peuvent juguler
Inondant l'être "chair" aux souffrances apaisées
Qui peut-être en l'éden trouve sa liberté

J'aime à croire qu'en ce jour ton petit corps meurtri
se prélasse vainqueur, même de l'infini
Doux triomphe d'un passage, terrestre maladie
Ton sourire malgré tout imprime mon esprit

C
omme je t'aime mon amour, comme j'aime à te toucher

Dans mon coeur, dans mes bras, dans toutes mes pensées
Ton odeur je respire les paupières fermées
Ton retour dans mon ventre je le garde à jamais

mtd



30/05/2006
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi