Coucou, Vous êtes sur Mot à Mot et Plus ... Martine

Coucou, Vous êtes sur Mot à Mot et Plus ... Martine

Matin de printemps


 

Et ce matin-là ...

 

Une main étrange ôte l'étoile de brume

Que l'hiver a oubliée

Balayant les frimas d'une veille infortune

Par son friselis sacré

 

L'arbre dans sa renaissance répand quelques soupirs

Perçus par l'hirondelle du jour

Soucieuse de contempler son aile qui s'étire

Et du fruitier faire le tour

 

Magie toute printanière, le bourgeon se déclare

Dans son habit vert tendre

Aux pétales ton pastel d'une fleur encore trop rare

Qui se mourrait d'attendre

 

Le ru se dévergonde d'une eau presque timide

Sur le corps puéril des primevères naissantes

Baigné par la grenouille dont le chant insipide

Entrave dame marmotte de son terrier sortante

 

La nature chuchote d'une bouche discrète

Qu'elle a croisé l'hiver vêtu d'ailes hyalines

Se retirant vaincu dans une fougue secrète

Pour faire place à l'espèce que le soleil câline

 

Mog

 

 



15/03/2006
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi