Coucou, Vous êtes sur Mot à Mot et Plus ... Martine

Coucou, Vous êtes sur Mot à Mot et Plus ... Martine

Point de poing

 

 

Point de poing

 

Ombre furtive d'un pommier géant
Tu calmes la douleur de ma peau
Que tous les rais d'un soleil méchant
Ont osé balafrée sang et eau


J'ai rêvé, au creux de tes grands bras
Qu'un cauchemar je faisais, éveillée.
Martelée, tes fruits tombaient sur moi
Personne ne m'entendait appeler


L'enfant s'est rebellé dans mon ventre
Dans mon âme, dans ma chair féconde
Et je n'ai rien pu faire que l'entendre
La blessure dans mon sang est profonde


Les coups résonnent encore comme des ras
Sur la peau du tambour de mon corps
Cadencés par des cris de l'au-d'là
Gémissements d'un fou au dehors


Je te promets, toi qui vis en moi
Une ligne parfaite sans un poing
Que ton corps et mon corps seront roi
Jusqu'à la fin des temps et plus loin

 

Mog

 



 





19/09/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi