Coucou, Vous êtes sur Mot à Mot et Plus ... Martine

Coucou, Vous êtes sur Mot à Mot et Plus ... Martine

Quand le rideau tombe




Quand le rideau tombe

 

Le velours souple, rouge et lisse du rideau

A doucement glissé sur les yeux de l'artiste

Qui de la mine contrite de l'indigent badaud

S'est alourdi les traits d'un visage trop triste

 

Les mains cessent de frapper et les voix se sont tues

Le chantre va s'éclipser, carence de lumière

Dans la mélancolie des illusions perdues

Sur une scène vacante trop propice aux chimères

 

Sa guitare le suit, cordes mélancoliques

Elles ne peuvent lui offrir aucun de leurs accords

Qui sous des doigts génies se grattent et puis se piquent

Résonnent cadencés sur le frisson des corps

 

Demain naîtra peut-être une harmonie nouvelle

Dans l'improvisation d'un délire soudain

Que l'instrument et l'homme, musique passionnelle

Vivront en une osmose siamoise d'êtres divins

 

Ce soir n'est que ce soir, il va falloir s'y plaire

Se libérer l'esprit de quelques sons durant

Reposer les efforts d'une fièvre mystère

Pour mieux nourrir l'ombre des notes du firmament

 

Mog

 



11/03/2006
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi